Psychanalye Aujourd'hui

Le blog de Brigitte Dusch psychanalyste historienne

Accompagner le désir d'être Soi
Le sujet humain est singulier, son histoire est unique, l'analyse lui permet de partir à sa rencontre et de tisser les liens, de prendre rendez-vous avec soi.

"J'accepte la grande aventure d'être moi". Simone de Beauvoir

Mon livre : "j'aime ma vie"

lundi 26 mai 2008

Der Die Das

C'est une question de genres
Il y en a deux en français, le masculin et le féminin :Le ou La
Trois en allemand et en anglais pour les principales, féminin et masculin, plus un : le neutre.
Quid du troisième... Le it, le das..Le neutre
En français le neutre n'existe pas...
Le neutre ?
Celui qui n'est ni masculin, ni féminin... Le neutre, entre les deux, ni l'un ni l'autre, ou un peu l'un et un peu l'autre, un peu des deux..
Neutre, neutralité ?
Qui est entre les deux...
Qui ne prend pas parti, qui n'entre pas dans les conflits. On parle d'un état neutre, d'une couleur neutre, d'un corps neutre en chimie pour désigner un corps formé par la combinaison d'un acide et d'une base dont certaines propriétés s'annulent réciproquement... Neutre donc !
De certaines fleurs qui ne contiennent ni étamine ni pistil, d'insectes n'ayant pas de sexe..
Neutre donc...
Ni féminin, ni masculin...Rien des deux ?
De la neutralité soit disant, et qui se le doit "bienveillante" du psychanalyste, qui n'intervient ni n'interfére dans le récit, dans le discours, dans la parole, dans la vie de son analysé, analysant...


Revenons un peu à ce trait grammatical répartissant les classes, les catégories, déterminant le sexe des choses, males ou femelles, filles ou garçon, le ou la..
Pourtant paradoxalement le genre ne représente pas grammaticalement le sexe, si on s'attarde un peu sur l'allemand, nous sommes forcés de constater que si die Frau, est bien féminin, Mädchen et Fraulein sont neutres..Pourtant, il est toujours question de désigner des êtres de sexe féminin, une fillette et une Mademoiselle...
Neutres ?
L'anglais réserve ce genre pour les objets inanimés...
le latin et le grec aussi comportaient un neutre, le fameux templum de nos déclinaisons par exemple..
Qu'est-il devenu dans notre langue, englouti... Dévoré...Happé..

Pas de neutre, ni de neutralité ?
Ni dans la langue, ni ailleurs.
Les choses, personnes, objets, sentiments, sont filles ou garçon. Le ou La. Pas d'alternative.
Pas d'intergenre. Pas de transgenre.
Forcément masculin et féminin...
Alors pourquoi le neutre, pourquoi pas le neutre ?
Une dualité, donc ! Pas une certaine dualité, mais une dualité forcément. Une pensée dichotomique en la matière. Ainsi tout est masculin ou féminin. Il n'y a aucune autre possibilité. Simplissime. Aucune faille entre les deux. Aucune faille grammaticale, lexicale, aucun vide qui pourrait être comblé, ou quelqu'autre possibilité pourrait éventuellement s'engouffrer.
Pas de neutralité de ce côté là, il faut se déclarer. Comme on se déclare, ou comme on est déclaré à l'état civil. Le choix est simple. Féminin, masculin
Deux cases dont l'une à cocher !
Simplissime.
Rassurant aussi. Certains sociologues ont proposé pourtant une alternative, une possibilité autre que le sexe male ou femelle, en y opposant le neutre justement. Ils semblent n'avoir reçu que peu d'écho...
Tout n'est pas aussi simple. Ultra simple, pour ne pas dire simpliste..

Seuls les anges n'ont pas de sexe ! Et encore..
Asexués ? Privés de. Privé de l'un et privé de l'autre. Sans l'un et sans l'autre. Ni l'un ni l'autre
Comme pour se rassurer, mais de quoi ? De qui ?
Le sexe des anges ?
No sexe ou intersexe..
Quid ce cet intersexualité ? Qui est, mais qui semble niée
"Je ne suis ni homme ni femme, un peu des deux peut-être, cela dépend des moments"... Me dit un ou une patiente encombré (e) d'un sexe qu'elle ne reconnaissait pas, qui ne lui convenait pas, et qui ne la ou le représentait pas.. ? Le, la ? Je ne sais, elle ou il non plus, alternant plusieurs prénoms selon le moment, et qui un jour opte "pour un prénom neutre... c'est féminin et masculin, féminin ou masculin"
Neutre ! Encore
Un peu des deux, l'un ou l'autre, sans que le choix puisse se faire, ou être fait.. Ce choix ? Mais quel choix ? Au petit bonheur de l'autre ? Qui ne saura ? Et qui ne verra ?
Quid du neutre donc ? De l'inter sexe ? De l'inter genre ?
De celui ou celle qui n'est pas tout à fait ce que l'on croit, ou ce qu'il ou elle croit, ce que l'autre croit.
De ce sexe indeterminé, mais qui pourtant se doit de l'être. Il n'est pas question qu'il ne le soit pas, et pourtant !
On n'en parle pas, ou peu, et pas partout...Cela semble invraissemblable, impossible...In imaginable, ne pouvant ni se représenter, ni se mettre en mots...
La neutralité donc. Qui ne peut s'exprimer, ni par un article défini, car celui ci ne définit que ce qui est par définition défini, et la neutralité semble ne pas l'être... Ni par un pronom mis à la place du nom, puisque le nom est lui même défini par l'article qui le précéde et qui invariablement en donne le sexe. L'identité sexué
Le sujet ne peut donc être neutre...Il n'y aurait pas grammaticalement parlant de singularité neutre, ni de subjectivité neutre...
Alors comment traduire, exprimer cette singularité là ? Cette singulière singularité qu'exprime le sujet "neutre" ?
Est ce un moyen, une solution, convenable, correcte, grammaticalement, syntaxiquement, lexicalement pour ne pas voir ce qui pourtant est montré quand même à voir.
Pourquoi la langue refuse t-elle cette rencontre là ? Une singulière rencontre que celle là.. Pas prévue cependant par les gardiens du temple

Templum, templum templum
Déclinons en toute liberté.
Mais quid de cette liberté là ?

3 commentaires:

edouard a dit…

Bonjour Castor

Il y a aussi le féminin et masculin, l'androgyne,et aussi le double féminin ou très féminin peut-être aussi le très masculin ou très très...
Mais aussi le ni ni pas vraiment neutre mais absent, oublié, perdu...

castor a dit…

merci fidèle lecteur d'être passé, et d'avoir noté vos impressions
Bien à vous
Castor

Anonyme a dit…

Ici il pas de question de sexe biologiquement...
Ici pas question d'orientation sexuelle...

Mais ici, il y a les morceaux à mon casse-tête...
Ici il y a réponses à des choses très très flous et ce, malgré mes 35 ans sur cette terre.

Ce soir je me suis trouvé(e) :) et je constate que je suis pas seul(e)

MERCI!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Nota bene

Ce blog relate des bribes, des vies en respectant l'anonymat, ce l'éthique et la déontologie de ma fonction
Les événements, initiales, lieux, histoires... sont modifiés.

Il s'agit d'illustrer des situations, un concept, une problématique, un questionnement donnant lieu à une réflexion.
Ainsi toute ressemblance, similitude serait donc purement fortuite.

Vous étes venus

compteur visite blog

map