Psychanalye Aujourd'hui

Le blog de Brigitte Dusch psychanalyste historienne

Accompagner le désir d'être Soi
Le sujet humain est singulier, son histoire est unique, l'analyse lui permet de partir à sa rencontre et de tisser les liens, de prendre rendez-vous avec soi.

"J'accepte la grande aventure d'être moi". Simone de Beauvoir

Mon livre : "j'aime ma vie"

samedi 26 janvier 2019

Parler, pour ne rien dire



"Il faut que je vous dise ":
Elle dit :

"En fait je n'ai rien à dire, pas de mot, ça ne vient pas
………….. 
Silence
………………
Il faut que je vous dise
que je n'ai rien à dire mais que je parle tout le temps
je parle pour ne rien dire.
Pour meubler le silence
ce vide terrifiant qui m'entoure !
Pour entendre ma voix peut-être, 
Etre là absente à moi même
et aux autres qui ne m'écoutent pas
qui ne m'entendent pas.
Je parle sans rien dire, pour meubler le silence, je parle au milieu du bruit et des mots des autres pour essayer de dire que je suis là, pour leur dire : je suis là,
malgré tout
C'est ça ma vie
Malgré tout
Je parle tellement, me dit-on, qu'on ne m'écoute plus, un peu comme ces gens qui ont mal tout le temps et partout, à force d'entendre leur plainte on n'y prête plus attention.
…………………..
J'aime bien "prêter attention" on prête, pour un temps seulement, on ne donne pas, on peut la reprendre à chaque instant.
Prêter, donner ?
Moi on ne me prête rien et on ne me donne pas de place
j'ai bien pensé la prendre cette place au milieu de ce brouhaha mêlant ma pauvre voix à ce tintamarre qui ne m'intéresse pas, essayer d'en placer une, capter le regard et l'oreille, mais je n'intéresse personne, on ne retient pas mes mots puisqu'on ne les entend pas, ils se perdent dans l'espace, dans ce vide sidéral qui m'effraie
Je n'ai rien à dire, mais vous savez que c'est faux, j'ai tant et tant à dire que je n'en trouve pas les mots, pas de mots pour dire tout ça, alors je dis des mots faux des faux mots semblant, des faux semblants, des fous semblant terrifiant de folie et défaut de sens".
Voilà ma vie
…………………
Ce que je voudrai dire, vraiment je le garde pour moi, quelque fois, je lâche un peu pour vous….
………………..
J'ai beaucoup parlé cette fois.
Pour ne rien dire ?

Brigitte Dusch, psychanalyste, historienne.
crédit photo @brigittedusch

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Nota bene

Ce blog relate des bribes, des vies en respectant l'anonymat, ce l'éthique et la déontologie de ma fonction
Les événements, initiales, lieux, histoires... sont modifiés.

Il s'agit d'illustrer des situations, un concept, une problématique, un questionnement donnant lieu à une réflexion.
Ainsi toute ressemblance, similitude serait donc purement fortuite.

Vous étes venus

compteur visite blog

map